Le ronronnement

Le ronronnement est un mécanisme mystérieux chez le chat. À l’inverse de son ancêtre, le chat domestique émet un ronronnement pendant toute sa vie.
Et nous ne sommes pas certains de la provenance de ce son. Ce doux ronron, tellement poétique révèle être finalement un excellent moyen de communication. 

Vibrations ou vocalisations ? C’est l’une des originalités chez le chat !

Le mécanisme du ronronnement : de bonnes vibrations !

Ce son mystérieux n’a pas totalement trouvé son explication. Les spécialistes du comportement affirment que ce sont des vibrations plutôt que des vocalisations. Deux théories circulent :

  • Une contraction rapide des muscles du larynx : des membranes situées derrière les cordes vocales vibrent et provoquent le ronronnement.
  • Circulation du sang dans la veine cave : le bruit du sang passant dans le diaphragme. Ce débit sanguin provoquerait des vibrations qui s’amplifient par les voies respiratoires.

Une communication par le ronronnement

Le chat sait ronronner depuis son plus jeune âge. En effet, le chaton ronronne dès sa première semaine de vie. Celui-ci n’a pas encore tous les sens de développés et se fit tout naturellement au ronronnement de sa mère pour se diriger. C’est d’ailleurs son tout premier apprentissage ! Le ronronnement est la première chose dont il prend conscience.

Le chat ronronne pour exprimer diverses émotions. Celles-ci peuvent être positives (la satisfaction, le sentiment de sécurité) ou révéler un mal-être profond (la maladie). 

Le chat ronronne quand on le caresse, pour réclamer à manger, quand on le brosse ou bien même en présence d’herbe-aux-chats. 

Cependant, ce ronronnement n’est pas toujours à l’origine d’un sentiment de bien-être. Le chat peut ronronner quand il est malade. C’est un moyen pour lui de se rassurer, de se réconforter voire de se soigner. Le propriétaire devra être attentif au moindre changement de comportement de son chat.

Zoom sur la ronronthérapie : la nouvelle thérapie avec un chat !

Crédit photo Céline Taphaléchat
Une Belle Vie De Chat

Le ronronnement d’un chat est capable de nous apaiser. Il est confirmé qu’avoir un chat diminue significativement le stress. En effet, sa simple présence fait baisser notre fréquence cardiaque et notre tension artérielle. 

Le chat est donc devenu notre nouveau thérapeute et a un effet déstressant sur notre organisme. Cet apaisement est possible grâce à des vibrations basses fréquences (20 à 50 hertz) du ronronnement qui déclenchent chez l’être humain des émotions, une sensation de bien-être.

Une séance de ronronthérapie depuis son domicile :

  • Éteignez toutes sources sonores (télévision, radio, ordinateur, téléphone).
  • Baissez la luminosité (éteindre ou limiter la diffusion de la lumière).
  • Installez-vous dans votre canapé avec votre chat sur vos genoux ou dans les bras. 
  • Caressez votre chat et écoutez son ronronnement.
  • Respirez calmement et détendez-vous !

Un article de Céline Taphaléchat

Catspad