Les marquages du territoire chez le chat

Le chat est un animal très attaché à son territoire. Celui-ci possède un territoire qui lui est propre et le défend grâce à des marquages olfactifs et visuels contre toute intrusion féline.

 

Le territoire

La taille du territoire du chat dépend de l’espace de disponible. Le chat entier possède un territoire beaucoup plus grand que le chat castré. Il défend férocement son territoire qu’il considère comme sa zone à l’aide de marquages afin d’avertir les autres congénères que l’espace est déjà pris !

Dans son territoire, le chat a une zone d’observation qui se trouve en hauteur (le rebord d’une fenêtre, en haut d’une armoire…). De ce poste, il peut surveiller tranquillement son territoire et bondir s’il y a un intrus.

 

Les 5 différents types de marquage 

 

Le marquage territorial 

Le chat marque son territoire en émettant des signaux olfactifs (phéromones) et visuels (urine, griffades…). Celui-ci possède des glandes sébacées qui produisent une odeur particulière, la phéromone. Cette odeur se révèle être une véritable carte d’identité du chat. Il peut connaître le sexe de l’animal, s’il est entier ou non ainsi que son état de santé.

 

Le marquage urinaire

Ce comportement est beaucoup plus observé chez le chat mâle entier. C’est pourquoi il est fortement recommandé de faire stériliser son animal afin de corriger ce type de comportement. 

Le marquage urinaire correspond à un petit jet d’urine projeté sur une surface ou sur un objet vertical. Le but étant de marquer et/ou de recouvrir une zone de passage. 

Il est inutile de gronder l’animal ! Le propriétaire devra nettoyer la zone souillée avec un spray destructeur d’urine.

 

Le marquage par griffades

Il s’agit d’une lacération verticale d’un objet (canapé, tronc d’un arbre, papier peint…). Ces griffades laissent des traces visibles pour les autres congénères grâce à des glandes sudoripares qui se trouvent sous les coussinets. 

Ce comportement évoque une situation de stress de l’animal. Afin de rendre l’espace un peu plus paisible, une diffusion à base de phéromones est vivement conseillée ! 

 

Le marquage facial

Le chat possède également des glandes à sécrétions sur les joues et autour des oreilles. C’est en se frottant sur des objets ou sur les jambes de son propriétaire que le chat marque son territoire. Quand celui-ci se frotte contre son propriétaire, il lui signale tout simplement qu’il fait partie intégrante de son environnement !

 

Le marquage de peur

Les glandes anales qui se trouvent autour de l’anus sécrètent un liquide nauséabond quand l’animal ne se sent pas en sécurité, notamment quand il a peur. Il est parfois nécessaire de faire « vider » les sacs anaux lors d’une visite de routine chez le vétérinaire.

 

Un article de Céline Taphaléchat.