Régler les accidents de litière des chats

Le chat, dès le plus jeune âge, est « programmé » pour être propre. Il s’isole pour faire ses besoins, et gratte le sol ensuite pour enterrer ses déjections. Ce comportement inné est renforcé par l’exemple maternel au cours des premières semaines, et par les réflexes d’imitation entre congénères.

Et pourtant, les « accidents de litière » ne sont pas rares, avec des chats qui « font » soit au pied de leur litière sans y pénétrer, soit dans des endroits divers de la maison.

C’est alors qu’il y a une réflexion à mener pour interpréter ce comportement et réorganiser cette fonction « toilettes » de votre chat.

1 – Le bac est-il bien propre ?

Les chats sont très sensibles aux odeurs, et une litière négligée se charge en effluves d’ammoniac tout à fait dissuasives : un nettoyage quotidien s’impose, même si le chat est propre.

2 – La litière lui convient-il ?

Il y a plusieurs types de litière (végétales, minérales, ou à base de silice) qui peuvent coller aux pattes, dégager de la poussière, ou simplement avoir une odeur dont le chat se méfie. Évitez les litières dites « parfumées », ce qui convient à nos narines n’est pas forcément apprécié par les minets. Une fois le bon modèle adopté, n’en changez pas.

3- Supprimez le capot.

La plupart des litières ont un capot destiné à contenir les odeurs et à isoler le chat qui est un grand pudique… En cas d’incidents, retirer ce capot qui peut le gêner si c’est un grand chat (peut-il se retourner à l’intérieur de cette litière ?) et qui enferme les odeurs.

Chat gris

4 –Plusieurs, chats, plusieurs litières !

Si la plupart des chats ne s’offusquent pas qu’un congénère partage leur litière, certains sont très « perso » et vont ignorer cette litière aux odeurs étrangères. Il faut alors tenter (ça ne marche pas forcément…) de multiplier les litières dans la maison, pour que chacun trouve son petit endroit personnel.

5- Le coin toilettes n’est pas le lieux de coin repas

Le chat sépare bien ses lieux de vie : lieu de repos, lieu de repas, lieu de toilettes. La litière doit donc être placée dans un lieu accessible, mais à distance des autres zones, ce qui peut poser problème dans les petits appartements. En tous cas, un lieu calme qui respecte son intimité.

6-Les chat est friand de l’odeur d’eau de javel

Nettoyez le bac à fond lors du changement de litière, en utilisant de l’eau de javel, qui fait partie des « bonnes odeurs » recherchées par les minets.

Ces quelques observations permettent de traiter 60% des incidents de propreté.

Mais il peut y avoir des problèmes pathologiques de comportement (anxiété, stress, antagonismes entre chats) ou d’inflammation du système urinaire (cystite, urétrite)  à régler avec votre vétérinaire…

Jean-Yves Gauchet, vétérinaire